Les incontournables de 2018 – #1

Quels seront les grands sujets à la une de l’actualité en 2018 ? Certains volontaires chez Brennus Analytics se sont pliés à l’exercice de la devinette, et vous livrent chacun leurs convictions… fondées sur une intuition et une analyse humaine, et non sur une modélisation prédictive à base de big data. Rendez-vous fin 2018 pour le bilan !

 

C’est aujourd’hui Emilie Gariel, COO/CMO de Brennus Analytics, qui vous livre ses prédictions.

L'Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle n’a pas fini de faire parler d’elle. Si elle est au cœur de la mobilité du futur (cf. point suivant), elle dépasse de très loin cet univers et concerne progressivement tout notre quotidien. En 2018, j’envisage deux évolutions fondamentales :

 

  • Les systèmes d’apprentissage “boîte noire” seront de plus en plus critiqués, et la recherche d’intelligibilité dépassera progressivement la recherche d’intelligence ;

 

  • Un ordre éthique mondial commencera à se structurer autour de l’IA, un peu comme cela été le cas avec l’Internet des débuts (avant que sa neutralité ne soit remise en cause par certains).

 

Enfin, en passant d’un taux d’industrialisation et de mise en place des projets “IA” de 10% à 30%, on commencera à mesurer des gains significatifs de productivité – et donc à toucher du doigt l’impact réel de l’IA sur l’emploi. Cela ne fera qu’accroître le besoin de repenser le travail et la répartition des richesses dans le monde.

La mobilité du futur

Le transport est un sujet brûlant, et une problématique aussi bien économique que sociale et environnementale. Je pense que les premières voitures autonomes rouleront sans chauffeur et avec leurs passagers dès 2018 dans certaines zones géographiques test, et que la législation s’adaptera bien plus vite que certains ne le pensent. On commencera plus précisément à dessiner les contours de la ville et des déplacements du futur, et à palper leur impact économique, social et environnemental. Les progrès technologiques s’étendront d’ailleurs à d’autres types de transport que la voiture, puisque les premiers avions ou avion-taxis autonomes (sans pilote, hybrides ou électriques) voleront sur des distances supérieures à 100km, sans passagers cette fois.

 

Ce n’est pas tant l’avancée technologique que l’évolution des mentalités qui fera un saut quantique, puisque je prends le pari que le taux d’acceptation des véhicules autonomes augmentera de plus de 50% l’année prochaine. Aujourd’hui, 17% des sondés sont prêts à l’éventualité d’un avion sans pilote. Rendez-vous en décembre 2018 !

La place des femmes dans la société

L’onde de choc Weinstein et ses petits #balancetonporc et #metoo n’a à ce stade débouché sur aucun rassemblement massif ni aucune annonce de grande ampleur. Agressions sexuelles, harcèlement, sexisme sont des sujets touchant profondément la sphère de l’intime et de l’émotion. Ils sont vécus par chacun et chacune de manière différente (il n’y a qu’à repenser à l’affrontement entre C. Angot et S. Rousseau pour s’en convaincre). Une certaine pudeur s’y applique, et la théorisation s’y prête mal. Toutes ces raisons rendent difficiles le passage du vécu individuel à l’action collective.

 

Mais les réseaux sociaux permettent justement d’additionner des témoignages individuels, et leur fréquence et leur force devient une forme de rassemblement collectif. En 2018, je pense que les dénonciations continueront, et à juste titre. Que certains puissants tomberont. Et que cela poussera des hommes, plus encore que des femmes, à s’emparer du sujet et à dire “pas de ça chez moi ou autour de moi”. Le changement ne sera pas législatif, mais il sera réel et perceptible au quotidien. Serais-je en train de tenter une prophétie auto-réalisatrice ?